L’équipe Agir Ensemble travaille... L’opposition est déjà en campagne

Publié le par Michel Maillot

L’équipe Agir Ensemble travaille... L’opposition est déjà en campagne

Is ci et là, Mai 2013, Tribune Agir Ensemble

Le 11 mars, l’équipe Agir ensemble a présenté et voté un budget responsable, sans augmentation des taux de fiscalité. En cette période de crise, ce budget essaie de répondre aux préoccupations de nos concitoyens, des associations, aux besoins de l’économie locale, et il prépare résolument l’avenir.

L’opposition municipale, déjà en campagne électorale, a voté contre.

Il sera bien temps de répondre aux affirmations tronquées et erronées de l’opposition, et notamment celles publiées dans l’« Écho d’en face », dont le premier numéro est déjà truffé de contre-vérités, de chiffres inexacts ou très approximatifs.

Par contre, l’emploi, problème numéro un de nos concitoyens, ne semble pas préoccuper l’opposition qui s’est abstenue pour la création de trois emplois d’avenir et a voté contre des investissements, source de travail pour nos entreprises et artisans locaux.

L’ambiance délétère qui règne actuellement par rapport à l’argent au sein du monde politique national, et qui rejaillit sur l’ensemble des élus, nous amène à rappeler les dispositions votées en matière d’indemnités des élus de la commune.

À Is, ce point a toujours été limpide et transparent. Les indemnités des élus ont été votées lors du conseil municipal du 25 mars 2008, immédiatement après les élections.

Ces indemnités ont été adoptées à l’unanimité, y compris par l’opposition, et n’ont jamais été augmentées depuis. À ce jour, elles sont de 1 317 € nets mensuels pour le maire, de 503 € pour les adjoints et de 342 € pour les conseillers délégués.

D’après la loi, le maire d’une commune comme Is-sur-Tille peut prétendre à une indemnité nette de 2000 € et un adjoint de 840 €. Les indemnités votées en 2008 permettaient ainsi un gain global pour la commune de 40 %, ce qui nous a permis de donner une petite indemnité aux cinq conseillers délégués qui participent au bureau municipal et à la gestion de la vie quotidienne de la commune.

L’indemnité du maire n’a pas changé depuis son élection en 1996, l’indemnité des adjoints a évolué en 2008, car au cours des mandats précédents, elle n’était que de 300 € par mois. Il faut ajouter à cela que les frais de missions des élus sont quasiment nuls.

Voilà la vérité que l’opposition feint d’ignorer pour jeter le trouble dans les esprits, essayant de surfer sur la vague de certains scandales financiers.

Pendant que l’opposition, qui ne tient déjà plus en place un an avant l’échéance électorale, est déjà en campagne, l’équipe municipale « Agir ensemble » travaille pour vous.