Cohérence territoriale, incohérence politique

Publié le par GuPe.

Cohérence territoriale, incohérence politique

Le 28 avril 2014, le maire d'Is­-sur­-Tille a proposé une délibération l'autorisant à saisir le Conseil d’État pour tenter d'obtenir une annulation du décret portant sur le redécoupage des cantons de Côte­-d'Or.
Cette délibération est non seulement une entrée fracassante de la politique du Conseil Général dans la vie municipale issoise mais surtout un non­ sens lorsqu'on analyse l'impact, pour Is­-sur­Tille et la COVATI, du redécoupage tel que proposé.

L'article est accessible en ligne, cliquez sur le lien ci-dessous.

Cohérence territoriale, incohérence politique